MTN veut sous-traiter une partie de sa direction technique à Huawei, des employés s’y opposent

Afin d’améliorer la qualité de son réseau et réduire ses charges d’exploitation, l’opérateur de téléphonie mobile MTN a décidé de sous-traiter une partie de sa direction technique à l’entreprise chinoise Huawei. Selon Keïta Fatoumata Chérif, la directrice des ressources humaines de MTN, « c’est un transfert d’activités comme cela se passe partout ».

Ce que la dame omet toutefois de révéler, c’est que cette opération aura pour conséquence le licenciement de plus de 60 ingénieurs guinéens en télécommunications sous contrat à durée indéterminée (CDI) avec MTN.

En effet, Huawei, qui vient avec son personnel, ne peut garantir à l’équipe locale qu’un an de travail. Les employés guinéens passent ainsi d’un contrat à durée indéterminée (CDI) à un contrat à durée déterminée (CDD).

Très opposés à ce changement brusque de leur contrat de travail, les ingénieurs de MTN ont saisi l’inspection générale du travail de Conakry. D’après le site d’informations Guinée News, ils rejettent également l’indemnité de licenciement proposée par MTN qui serait de deux mois de salaire au meilleur des cas.

Source: Agence Ecofin

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×