La Guinée ‘pas informée’ du changement de la date d’organisation de la CAN

Guinee3La Fédération guinéenne de football (Feguifoot) a déclaré qu’on ne luiavait pas encore annoncé qu’elle organiserait la Coupe d’Afrique des Nations(CAN) en 2025 au lieu de l’édition 2023. En 2014, la Caf a octroyé les droits d’hébergement de la Coupe des Nations au Cameroun(2019), à la Côte d’Ivoire (2021) et à la Guinée (2023).

Cependant,les trois pays hôtes sont maintenant prêts à organiser les finales deux ans plus tard, après que la Caf ait décidé que de nouveaux hôtes étaient nécessaires pour le tournoi 2019 en raison de la lenteur des préparatifs au Cameroun.

Le 9 janvier, la Caf annoncera le nom des organisateurs des finales de cette année.L’Égypte et l’Afrique du Sud ont déjà présenté leur candidature.

« Les responsables de la Caf nous ont expliqué qu’ils voulaient tout changer », a déclaré Souaré, qui a rencontré le président de la Caf, Ahmad, le mois dernier.

« Ce qui signifie que si le Cameroun est déplacé en 2021, tout le reste sera reporté de deux ans.

« Mais pour le moment, je ne ferai pas de commentaire parce que je n’ai rien par écrit, et que parler et donner des avis sur quelque chose qui n’est pas encore une réalité n’est pas normal. »

La Côte d’Ivoire a déjà interjeté appel de la décision de la Caf de confier les finales de 2021 au Cameroun devant le Tribunal arbitral du sport.

Souaré a également demandé si les pays africains seraient en mesure d’accueillir à eux seuls la Coupe des Nations élargie, qui passera de 16 à 24 en 2017.

« Pour passer de quatre à six stades, tout d’un coup, pour un pays, devons-nous peut-être co-organiser? »

« Je le dis en tant que dirigeant et administrateur de football africain, après y avoir réfléchi. Et j’y pense toujours.

« Ce ne sont pas seulement les six stades, nous devons construire des hôtels – des hôtels 2 ou 3 étoiles pour accueillir le public, mais pour les équipes vous avez besoin d’hôtels 4 ou 5 étoiles.

« Ensuite,vous avez aussi les hôpitaux, les télécommunications, les routes, les compagnies aériennes. C’est tout cela. Il y a beaucoup de choses.

« Le co-hébergement, comme nous l’avons vu entre le Gabon et la Guinée équatoriale,serait-il une solution de rechange? »

La Coupe des Nations a déjà été co-organisée deux fois auparavant, par le Gabon et laGuinée équatoriale en 2012 et par le Ghana et le Nigeria en 2000.

Source : intellivoire

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site