Mascarade électorale du 08 juillet prochain: l'Opposition se démène, AC et sa CENI rejouent aux faux dévots machiavéliques

balde-amadou-oury-01.jpg

Cette fois ça y est. Nous irons  aux législatives le 08 juillet  prochain en Guinée. N’en déplaise aux réfractaires de tout poil et leurs sempiternelles jérémiades, à l’opposition  ragaillardie  par sa brusque intrépidité  ces derniers temps. Pourvu que ça dure … Sidya, Dr faya Millimono, Mouctar Diallo & Co semblent enfin comprendre ce qu’ils ont mis le temps  de l’entre-deux tours et de la mascarade présidentielle  à comprendre : ne jamais commencer par la fin, avec AC.

Tant mieux, cette transition n’aura été que trop longue  et emmerdante en vacheries de toutes sortes.

Nous nous serons une fois de plus contentés du générique au lieu de l'original, invoquant un fatras de contingences absurdes. La Guinée, depuis 1958, est un enchevêtrement de ratés et d'inachevés. Ces législatives à venir ne feront pas exception.

Loucény Camara  n'aura aucun mal  à lui tout seul à faire le plein de l'Assemblée  à obédience AC . Faudra pas compter sur le Mali cette fois .Ce n’est pas la joie là-bas en ce moment  …Pour l’instant , le mafflu de la CENI  s’échine bon an mal an devant la presse  à amuser la gallérie par ses vraies fausses mises au point  absconses sur la falsification du fichier électoral, les 2 500 kits et accessoires, les  4 200 opérateurs outillés, les 50 superviseurs, 94 formateurs , les  50 maintenanciers, ou les 267 milliards de francs guinéens  de coût des législatives .

Pendant qu'AC de son coté, sommé de toutes  parts d'organiser des législatives, pastiche les démocrates à travers réceptions bruyantes et mises en scène médiatiques avec l'opposition parallèle, pour ne pas dire la pseudo opposition. L’incompétence du pseudo-professeur président, qui aime à  se prendre  à la fois pour Mandela et Obama (sic!),  est dorénavant un secret de polichinelle universel.

Jamais homme politique n'avait aussi négativement  impacté l'échiquier politique guinéen comme l’a fait  AC, pour conquérir le pouvoir et finir par l'exercer aussi piteusement . Nous  risquons  de payer pendant des générations les conséquences de la politicaillerie de Condé.

Inédit ! L'opposition  guinéenne multiplie  depuis peu  les escarmouches triomphantes, mais  au  jeu d'échec entre AC et son opposition les dés semblent déjà pipés d'avance dans la perspective des législatives. In fine, la bande à CDD ne fait que retarder la marche inéluctable de la grosse machine à frauder  du PRG vers l’hémicycle.

Qu’on casse de nouveau du Peuhl  à chaque évènement électoral (ça risque de faire tâche d’huile)  n’émouvra  pas plus que l’instant des condamnations misérabilistes et condescendantes. Une majorité timorée est à l’image d’une « tête sans oreilles » ou d'une force aveugle. Dans les deux (2), ça ne sert strictement  à rien.

Nous n’aurons  pas dérogé à notre habitude : Perdre vachement du temps, puis nous faire tancer vertement par la communauté internationale  comme de belliqueux ados pour notre propre bien, et finir enfin par tout mal faire.

53 ans d’indépendance stérile, il aura de nouveau fallu que le despote en service  rompe les chiens pour décider  de notre sort.

Ce serait la perfection si notre démocratie assassine nous faisait  une fois  au moins l’économie de bain de sang  à la mascarade électorale annoncée. Touchons du bois !

Oury Baldé

Oury Baldé

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Nous sommes le . Merci pour votre visite sur www.anouslaguinee.com site d'informations crédibles et d'analyses objectives

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×